Site du musée national de la marine

Posté le 30 Nov -0001
...

Contexte géographique

Continent :
Pays :
Région :
Département :
Ville :

Historique

Le fonds du musée est constitué par les collections du "Musée des Petits Modèles" et des machines de l'arsenal. Dispersée pendant la deuxième guerre mondiale, la collection a été en grande partie récupérée et exposée à nouveau dans le même bâtiment, restauré.

Atouts majeurs

Modèles des bâtiments construits à Rochefort, figures de proue, panneaux sculptés, peintures évoquant la flotte du Ponant, engins de guerre de l'arsenal, souvenirs de marins rochefortais et du bagne de Rochefort. Ce musée illustre l'activité de l'arsenal et de la ville, décidée par Colbert en 1666. Son parcours permanent est consacré pour l'essentiel à l'histoire de la construction navale de navires de guerre, en relation directe avec l'histoire de l'Arsenal de Rochefort. Les thématiques relèvent de l'histoire des techniques et des savoir-faire (comment construire), politique (pour qui construire), militaire (pourquoi construire), sociale (vie de l'arsenal), urbaine (développement de l'arsenal ), scientifique (explorations), économique (approvisionnements), plastiques (ornements des navires), philosophiques ou civiques (gloire, guerre, nation) et ouvrent également sur l'imaginaire des voyages au long cours.

Intérêt

la Seigneurie de Rochefort a été donnée par Henri IV à son premier valet de chambre Adrien de Lozéré dont la petite fille épousa Henri de Cheusses. La grande maison de Cheusses, se bornait d'abord à un bâtiment construit en 1599, agrandi en 1625 par un second construit en équerre parallèlement à la rivière, avec vues du côté du soleil levant sur un jardin et au couchant sur la forêt. L'aile sud terminant l'hôtel a été érigée à la fin du XVIIIe siècle. Son propriétaire a été exproprié lors de la révocation de l'Edit de Nantes en 1685. Les chefs d'escadre d'Estrées, Tourville, Forbin, La Galissonnière s'y succédèrent jusqu'en 1781, lorsque les commandants de la marine s'installèrent dans une nouvelle résidence. L'hôtel devint alors la maison de l'intendant jusqu'à la fermeture de l'arsenal en 1927. Il inclut désormais l'hôtel mitoyen de la comtese d'Amblimont.

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »

Patrimoine

Musées et lieux du patrimoine documentés avec le résultat d'un référécenement d'informations pour accompagner la compréhension du contexte.

Chaque page est contextualisée pour être reliée à un article (visite 3d, définition , etc) ou un livre.