Patrimoine

Musée George Sand et de la Vallée Noire

Le Musée George Sand et de la Vallée Noire est un Musée de France situé en région Centre-Val de Loire dans le département de l'Indre en France sur la commune de : La Châtre. La notice bibliographique proposée vous permet de parcourir des ouvrages par thème géographique , historique ou artistique

1- Contexte du lieu.

Cliquez sur un des liens pour découvrir :

  • Les sites patrimoniaux de la même époque.
  • Les sites patrimoniaux de la même région.
  • Les sites patrimoniaux sur les mêmes thèmes.

Historique

Le musée George Sand et de la Vallée Noire est un musée de création relativement ancienne. Il regroupe des collections aux origines et aux contenus variés qui en font à la fois un musée d’histoire naturelle, un musée des beaux-arts, un musée régionaliste et un musée littéraire. Le musée de la ville de La Châtre a été constitué en 1876, à l’initiative de quelques érudits et notables de la ville, dont Léon Mauduit historien local. « Pour offrir à nos concitoyens un lieu de délassement et de curiosités…, devenir une exhibition permanente de tout ce qui, dans notre arrondissement, pouvait se rattacher à l’histoire, l’archéologie, minéralogie, numismatique, peinture… ». De nombreux donateurs locaux, à titre particulier, vont contribuer à doter ce nouveau musée : des urnes funéraires provenant de découvertes dans la région, un bracelet offert par un prince polonais à George Sand que remis sa fille Solange Dudevant-Sand au musée…. La donation la plus importante est sans conteste celle du Général Philipe Léonce de Beaufort : une collection ornithologique de quelques 2500 spécimens, qui avait été réunie et en grande partie préparée, par les Baillon père et fils, célèbres naturalistes picards, dont le général était le petit neveu par alliance. Très rapidement, en 1888, la première collection constituée d’environ 1000 objets et de la collection ornithologique est donnée à la Ville et installée à l’Hôtel de Ville. En 1937, Jean Depruneaux, pharmacien né à La Châtre en 1876, achète le donjon médiéval de la ville, pour en faire son musée privé qui prend alors le nom de « Musée de la Vallée Noire ». Ami des Lettres et des Arts, il s’est constitué une collection personnelle de documents, oeuvres, photographies, portraits et éditions originales autour de George Sand et du Berry, principalement du territoire qu'elle a décrit «la Vallée Noire», et qu’il souhaite présenter au public. En 1939, les collections municipales, jusqu’alors conservées et présentées à la Mairie de La Châtre, rejoignent les collections privées dans le donjon médiéval. En 1954, à l’occasion des fêtes du cent cinquantenaire de la naissance de George Sand, le musée prend le nom de « Musée George Sand et de la Vallée Noire ». A sa mort, Jean Depruneaux lègue le bâtiment ainsi que ses collections à la ville de La Châtre ; par suite de l’abandon d’usufruit consenti par sa veuve, la ville en devient propriétaire en 1967. Depuis, le musée a été enrichi de nombreuses donations et acquisitions.

Atouts majeurs

Collection littéraire et beaux-arts en lien avec George Sand et ses contemporains, tel F. Chopin, A. de Musset, G. Flaubert, A. Clésinger, Maurice Sand (manuscrits, éditions originales, estampes, sculptures, objets personnels...) ; Collection d'ornithologie : 2 500 oiseaux naturalisés des XVIIIe et XIXe siècles ; Collection de vielle à roue (du XVIIe au XXe siècle) ; Collections beaux-arts avec des artistes régionalistes et de la Vallée de la Creuse (F. Maillaud, L. Detroy, P. Madeline...)

Intérêt

Le musée se situe dans un ancien logis seigneurial du XVe siècle, bâti par les seigneurs de Chauvigny, inscrit au titre des Monuments historiques, en 1927.

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »