Musée des sciences de laval

Chapeau

Le Musée des sciences est un Musée de France situé en région Pays-de-la-Loire dans le département de Mayenne en France sur la commune de : Laval. La notice bibliographique proposée vous permet de parcourir des ouvrages par thème géographique , historique ou artistique

Visiter le site internet

Thèmes des collections

Description

Historique

Au début du XIXe siècle, le musée des sciences ne bénéficie pas d'une existence à part entière. A Laval, l'Ecole Centrale et la Bibliothèque comportent, à l'époque, un cabinet d'histoire naturelle et un autre de chimie. Le musée se constitue véritablement en 1840 avec la nomination d'un premier conservateur. Tout au long de la période 1830-1850, d'autres collections viendront enrichir le fonds du musée. Cependant, jusqu'au milieu du siècle, celui-ci est plus un lieu de stockage que d'exposition. La collection s'enrichit progressivement grâce à plusieurs legs d'herbiers tandis que certains agriculteurs adressent au musée des spécimens minéraux et botaniques. La paléontologie apparaît au sein des collections par donation en 1880 de l'importante collection de Jules Triger. Celle-ci se voit renchérie par la donation du comte de Viennay. Quant à Daniel Oehlert, il consacre sa vie au musée et est le plus grand instigateur de l'enrichissement des collections. La collecte de toutes sortes de matériels et de machines fut instituée par Louis Vallée, directeur du musée des sciences dans la deuxième moitié du XXe siècle : instruments pédagogiques d'optique, d'électricité et de chimie provenant d'établissements d'enseignement, des appareils photographiques anciens, des machines électrostatiques...

 

Atouts majeurs

La collection comprend 130000 spécimens illustrant le travail de collecte réalisé depuis plus de deux siècles par des naturalistes. Elle constitue par là-même une référence dans le domaine : plantes, vertébrés, minéraux et fossiles. La collection de Daniel Oehlert, géologue de renommée internationale et auteur de la description de 148 espèces et de 20 nouveaux genres, possède une haute valeur scientifique. La grande majorité des herbiers de la collection a été collectée dans le département de la Mayenne. Ce sont les herbiers de plantes des Vosges qui sont les plus anciens car collectés entre 1825 et 1832 par Jean-Baptiste Mougeot et C. Nestler. La collection de mammifères naturalisés provient, pour l'essentiel, du cabinet d'histoire naturelle de M. Griveau et de la collection de Monguyon. Elle comprend 100 spécimens. Les collections d'entomologie ne sont pas très importantes, mais surtout ont été constituées relativement tard, au milieu du XXe siècle. Importante collection de mollusques (environ 7 000 spécimens) recueillis essentiellement dans les années 1880-1890, dans les quatre coins du globe. Echantillons prélevés par T. de Monterosato (environ 2 000 spécimens, dont plus de la moitié dans la Méditerranée, datés de 1884), Davoust, Presvost, Houlbert, F. Daniel (dans les environs de Brest, en 1883) et de D. Oehlert (notamment des brachiopodes actuels, dont ceux étudiés par Paul Fisher et lui-même lors des expéditions scientifiques de 1880, 1881, 1882, 1883 sur le Travailleur et le Talisman et en 1886, 1887, 1888 sur le yacht l'Hirondelle du prince Albert 1er de Monaco). Le musée conserve 3000 minéraux classés par familles chimiques. De nombreux spécimens proviennent de la Mayenne. Notamment de beaux échantillons d'or et de stibine extraits des mines de la Lucette ou encore des calcites provennant de Louverné. Le fonds paléontologique est le plus intéressant du musée. Les époques paléozoïques, mésozoïques et cénozoïques y sont représentées. La collection de D.Oehlert est la plus importante, que ce soit en quantité d'échantillons (plusieurs milliers d'exemplaires) ou en qualité (valeur scientifique, présence de types). Cette fameuse collection contient les échantillons constitués, étudiés, déterminés par lui-même ainsi que ceux de ses collaborateurs : de Farcy, de Viennay, Triger et Davoust. Les échantillons de la Mayenne ont une grande valeur liée à leur provenance régionale et aux travaux scientifiques auxquels ils ont donné lieu. Ils contiennent en particulier les fossiles décrits et figurés par Oehlert dans ses publications.

 

Intérêt

C'est un bâtiment de style néo-grec. Il se présente sous la forme d'un temple antique auquel on accède par un escalier monumental.

 

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »