Musée d’Art et d’Histoire de Dreux

Le Musée d’Art et d’Histoire de Dreux est un Musée de France situé en région Centre-Val de Loire dans le département de l'Eure-et-Loir en France sur la commune de : Dreux. La notice bibliographique proposée vous permet de parcourir des ouvrages par thème géographique , historique ou artistique


Contexte

Informations

Cliquez sur un des liens pour découvrir :

  • D'autres lieux avec le contexte géographique selon le continent, le pays, la région, le département ou la ville.
  • La liste des thèmes des collections pour parcourir des musées sur la même thématique.

Thèmes des collections

biographie Dessin Histoire Histoire de l'art Mobilier Peinture Préhistoire Sculpture


Description

Historique

Labellisé « Musée de France », le Musée d’Art et d’Histoire occupe, dans le centre historique de Dreux, une chapelle néo-romane bâtie en 1895 et réaménagée en 1950 pour recevoir des collections artistiques et historique. Forte d’une longue et riche histoire, Dreux compte nombre de trésors patrimoniaux à explorer (monuments, histoire, détails architecturaux). Dès le Moyen Age, grâce à sa position frontalière, entre le royaume de France et le Duché de Normandie, la ville fut un carrefour important et le lieu de moments d’histoire notables. Sur les hauteurs siège la deuxième nécropole royale de France (XIXe siècle) tandis qu’à l’aplomb, la grande rue Maurice Viollette, axe urbain central, est jalonnée par la chapelle de l’Hôtel-Dieu et le Beffroi et, à ses proches abords, l’ancienne Caisse d’épargne (XIXe siècle) et l’église Saint-Pierre (XIIIe-XVIIe siècles). Les rues ont encore un aspect médiéval caractérisé par des maisons à pan de bois et même un rare exemple d’habitation du XIIe siècle, rue Sénarmont. L’histoire locale drouaise permet de présenter des collections préhistoriques et mérovingiennes : outils taillés, objets utilitaires ou bijoux. Les arts religieux ont une place privilégiée en tant que témoins de l’existence de la collégiale Saint-Étienne, sur l’emplacement de laquelle s’élève la Chapelle Royale, mausolée de la famille royale d’Orléans : vitraux et chapiteaux du XIIe siècle, oeuvres issues des arts roman et gothique. Le Musée de Dreux retrace ainsi l’histoire de ce site. Objets, peintures, art décoratifs, rappellent la présence toute proche des châteaux de Crécy ou Abondant. Le XIXe siècle est la période de prédilection du Musée, avec des pièces de Marius Granet, Henri Le Sidaner, James Pradier, Horace Vernet, Henri Gervex ou Maurice de Vlaminck, pour ne citer qu’eux. Le premier gisant de la duchesse d’Alençon, sculpté par Louis-Ernest Barrias, complète ce parcours dans les Beaux-Arts. L’oeuvre phare de la collection n’est autre que l’Étude de Glycines de Claude Monet, un élément du cycle des Nymphéas.

Atouts majeurs

Archéologie. Vestiges du Fort Harrouard et matériel funéraire mérovingien. Arts décoratifs liés aux environs. Vestiges de la collégiale Saint-Etienne (chapiteaux romans, vitraux). Peinture impressionniste et postimpressionniste.

Intérêt

Le Musée d'Art et d'Histoire de Dreux se situe dans une chapelle construite à la fin du XIXe siècle.

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »