écomusée d’Ouessant

Image d'illustration de l'article écomusée d’Ouessant
Chapeau

Le écomusée d’Ouessant est un Musée de France situé en région Bretagne dans le département du Finistère en France sur la commune de : Ouessant. La notice bibliographique proposée vous permet de parcourir des ouvrages par thème géographique , historique ou artistique

Description

Historique

Constitué grâce à l'acquisition de deux maisons rurales ouessantines ainsi que leur environnement immédiat, l'écomusée a été fondé en 1968, les collections ethnographiques ont été constituées à partir de 1967.

 

Atouts majeurs

Paysanne et maritime, une société s'est développée sur ce morceau de terre isolé du continent par une formidable ceinture de récifs et de courants : une société de femmes, livrées seules aux travaux agricoles, et à la construction des maisons tandis que les hommes naviguaient au long cours... 55000 parcelles de terre témoignent de leur capacité à survivre ici. L'austérité de l'architecture dans ce pays sans arbres cache des intérieurs enluminés de couleurs vives, décorés comme des sanctuaires. L'architecture traditionnelle à Ouessant a tenu compte des caractéristiques très spéciales de la vie sur cette île. Les maisons conservées au Niou Huella témoignent de l'originalité d'une société axée à la fois sur la mer, domaine des hommes, et sur la culture du sol, domaine des femmes. L'aménagement intérieur de la maison, avec son mobilier peint, semble prendre racine dans l'organisation de l'espace sur les bateaux. L'espace domestique ici conservé dans son environnement sert de cadre à une évocation de la vie sur l'Ile d'Ouessant naguère. Des rencontres organisées avec les anciens permettent d'évoquer l'évolution des modes de vie et d'assurer la transmission des gestes ancestraux.

 

Intérêt

le musée est composé de deux maison traditionnelles ouessantines et leurs enclos et dépendances

 

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »