Ecomusée de Marie-Galante

Le Ecomusée de Marie-Galante est un Musée de France situé en région DROM dans le département de Guadeloupe en France sur la commune de : Grand-Bourg. La notice bibliographique proposée vous permet de parcourir des ouvrages par thème géographique , historique ou artistique


Contexte

Informations

Cliquez sur un des liens pour découvrir :

  • D'autres lieux avec le contexte géographique selon le continent, le pays, la région, le département ou la ville.
  • La liste des thèmes des collections pour parcourir des musées sur la même thématique.

Thèmes des collections

Histoire Histoire de l'art Photographie


Description

Historique

C'est le premier musée de ce genre créé en Guadeloupe et aux Petites Antilles inspiré par l'enquête ethnologique intitulée «Inventaire des Arts et Traditions Populaires de Marie-Galante» réalisée de 1975 à 1981 auprès de la population de l'île regroupée autour d'une association de sauvegarde du patrimoine local avec des chercheurs, historiens, érudits locaux, enseignants, étudiants et bénévoles. Elle a permis la constitution d'une importante collection d'outils à main, de matériels technologiques pré-industriels, d'objets quotidiens les plus divers, de documents d'archives privées et de témoignages enregistrés auprès des gens de métiers et détenteurs des savoir-faire populaires et naturalistes de l'île. Un des points forts de cette opération a été la création en 1978 du jardin médicinal de Murat installé dans l'ancien enclos à animaux. Ces documents font désormais partie des collections du musée et servent de thèmes à l'organisation d'expositions présentées au public et à la diffusion du patrimoine culturel et historique particulièrement riche de Marie-Galante. Depuis 1985, le Conseil Général de la Guadeloupe, propriétaire du site, a entrepris d'importants travaux de restauration des bâtiments anciens et aménagements paysagers en vue de réhabiliter ce lieu de mémoire. La maison de maître dite Habitation Murat, point central du futur musée, une fois sa rénovation complète, abritera deux salles d'exposition, l'une permanente au premier étage et l'autre temporaire au rez-de-chaussée. Il comprendra également une petite réserve pour les documents iconographiques. Le sous-sol de la sucrerie a été aménagé en réserve climatisée pour la conservation des objets ethnographiques et techniques du musée. Ce mobilier regagnera la maison de maître, une fois restaurée.

Atouts majeurs

Il s'agit d'un espace muséal sans équivalent en France et dans les Départements et Territoires d'Outre-Mer, qui permet la présentation permanente en un même lieu de l'histoire des habitants de l'île en relation avec les collections et les bâtiments du domaine de Murat. Les manifestations prévues dans le cadre de la célébration du Cent Cinquantenaire de l'abolition de l'esclavage ont été l'occasion de mettre en valeur la plus grosse habitation sucrerie de la Guadeloupe au XIXe siècle, l'un des sites historiques et touristiques les plus fréquentés de l'archipel, avec ses 50.000 visiteurs par an. Une pelouse avec un parc boisé parsemé d'éclatants flamboyants avec une cocoteraie, et installation de bancs de verdure, entourant les bâtiments du domaine, soit 7 hectares. Cet espace vert est très apprécié par les promeneurs.

Intérêt

Maison de maître en pierre de style néo-classique.

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »