Centre historique minier, musée de la mine, centre d’archives, centre de culture sc

Image d'illustration de l'article Centre historique minier, musée de la mine, centre d’archives, centre de culture sc
Chapeau

Le Centre historique minier, musée de la mine, centre d’archives, centre de culture sc est un Musée de France situé en région Hauts-de-France dans le département du Nord en France sur la commune de : Lewarde. La notice bibliographique proposée vous permet de parcourir des ouvrages par thème géogr

Thèmes des collections

Description

Historique

La création du Centre Historique Minier émane de la volonté dans les années 1970 de la direction des Houillères du Bassin du Nord/Pas-de-Calais, en particulier de son secrétaire général, de conserver un site qui apporterait aux générations suivantes le témoignage de près de trois siècles d'activité minière, industrielle et sociale dans le bassin minier du Nord et du Pas-de-Calais. La fosse Delloye à Lewarde, près de Douai, fut choisie en 1973 en raison du charme du lieu, de sa situation proche du réseau autoroutier, de sa position au coeur du bassin minier. Cette fosse avait fonctionné de 1931 à 1971, en période de bataille du charbon et employait en moyenne 1 000 mineurs. Dès lors, matériels et documents affluèrent des autres fosses du Bassin minier vers la fosse Delloye, au fur et à mesure de leur fermeture. L'association du Centre Historique Minier fut créée en 1982, à l'instigation des Houillères du Bassin du Nord/Pas-de-Calais, avec la participation du Ministère de la Culture, du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais et du Conseil Général du Nord, avec une ouverture au public en 1984. Depuis le 1er juillet 2016, le centre Historique Minier porte le statut d'EPCC. Aujourd'hui, le Centre Historique Minier, véritable conservatoire de la mémoire de la mine dans le Nord/Pas-de-Calais, regroupe 8 000 m² de bâtiments industriels et de superstructures sur un site de 8 ha. Il comprend un ensemble de structures complémentaires : un musée de la mine qui conserve 15 000 objets et propose des visites guidées par d'anciens mineurs ; un Centre de ressources documentaires qui comprend 2,5 km d'archives et 500 000 documents iconographiques ; un Centre de culture scientifique de l'énergie. Cette complémentarité lui confère une richesse et une cohérence qui lui permettent d'assurer pleinement sa mission de conservation et de diffusion de la culture du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais.

 

Atouts majeurs

Le plus grand musée de la mine en France et le musée de site le plus fréquenté de la région Nord/Pas-de-Calais. Les collections du Centre Historique Minier comprennent 15 000 objets ayant trait à l'histoire du bassin houiller du Nord-Pas-de-Calais. Trois domaines sont particulièrement bien représentés : l'histoire des techniques minières, secteur qui constitue sans aucun doute le point fort des collections, l'ethnologie, à travers des témoins de la vie quotidienne des mineurs et la géologie, représentée par un fonds important de fossiles houillers et d'échantillons de roches provenant de sondages de prospection. Le Centre Historique Minier développe depuis plusieurs années une collection d'oeuvres d'art (peintures, dessins, aquarelles, sculptures ou tapisseries, affiches publicitaires et de cinéma) et d'objets décoratifs ayant la mine et les mineurs pour sujets de représentation (horloges, pièces de mobilier et de vaisselle, monnaies et médailles). De nombreuses reconstitutions et expositions permanentes en visite libre complètent la découverte du monde de la mine : les bureaux de l'ingénieur, des géomètres et du comptable permettent de comprendre l'importance de ces métiers pour le fonctionnement d'une fosse ; le bâtiment de la machine d'extraction du puits n°2 abrite l'exposition La Machine qui présente les systèmes d'extraction du charbon de l'origine des puits à leur récente fermeture. Dans la verrière, l'exposition Energies : hier, aujourd'hui, demain replace l'exploitation du charbon au sein de l'histoire plus générale de l'énergie en France ; "Galibots et cafus" restitue le triage-criblage des années 1950 où, dans le bruit et la poussière, femmes et enfants séparaient à mains nues les pierres du charbon ; l'exposition Le cheval et la mine, installée dans l'ancienne écurie de la fosse Delloye, illustre la part prise par le cheval dans le travail du mineur et la complicité qui existait entre l'homme et l'animal ; l'évolution de l'utilisation de l'air comprimé est présentée dans la salle des compresseurs, de même que les soins prodigués en cas de besoin dans l'infirmerie ou encore la physionomie du carreau de la fosse Delloye lorsqu'elle était en activité grâce à un circuit de visite d'une douzaine de plots signalétiques associant textes et photographies.

 

Intérêt

Ancienne fosse de mine - Monument Historique

 

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »