Contexte

post

Musée régional d'Auvergne

Posté le 15 Jun 2022
Consulter

Bibliographie

× Information! Aucun livre n'est disponible.
)

Contexte

Collection

Description

Historique

Inauguré en 1969, ce musée qui a conservé sa présentation d'origine est un des derniers à témoigner aujourd'hui de ce qu'avaient imaginé, dans une France en pleine mutation, les historiens, muséographes et ethnologues des années 1930-1940. Il a pour modèle le musée national des Arts et Traditions Populaires fondé par l'un des pères de l'ethnographie française, Georges-Henri Rivière. « Conserver pour transmettre », telle est l'idée retenue par les fondateurs du musée régional d'Auvergne et au premier rang Pierre Sabatier, qui mirent plus de dix ans pour réunir les pièces qui constituent aujourd'hui ses collections. Une présentation volontairement dépouillée met en valeur des objets choisis pour leur rôle évocateur de savoir-faire et de modes de vie aujourd'hui souvent disparus plutôt que pour leur qualité esthétique, cependant réelle.

Atouts majeurs

La vie agricole occupe ici une large place, travaux des champs, élevage, apiculture, chasse, pêche, viticulture ainsi que différentes formes d'artisanat, féminin ou masculin, fabrication de dentelle ou de chapelets, filage, tissage, taille de la pierre, poterie, vannerie. La salle commune d'une maison de l'est du département donne un exemple de l'habitat auvergnat d'autrefois, mobilier, vaisselle, luminaire, objets de la vie quotidienne évoquent la vie domestique. Naissance, mariage, veuvage, ainsi que jeux, musiques et fêtes - dont celle du saint patron de Riom, saint Amable - évoquent les différents moments de la vie. Le musée s'enorgueillit d'une importante collection de costumes, coiffes et bijoux des différents secteurs d'Auvergne ainsi que d'un fonds important de sculptures religieuses en bois polychrome.

Intérêt

Ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, réaménagé aux XIXe et XXe siècles

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »