Contexte

post

Musée Marey

Posté le 15 Jun 2022
Parcourir la carte

Bibliographie

Contexte

Collection

Non renseigné

Description

Historique

Le musée Médard de Lunel est un lieu dédié à l'histoire de ses collections, au livre, ainsi qu'aux arts et métiers liés au patrimoine écrit. Négociant en tissus, Louis Médard (1768-1841) a constitué sa collection durant une trentaine d'années, de la fin de l'Empire, vers 1814, jusqu'à sa mort en 1841, sous la Monarchie de Juillet. Le fonds Médard est représentatif de la bibliophilie de la première moitié du XIXe siècle, encore encyclopédique, tournée vers les livres anciens, précieux et rares. L'ensemble de la collection, comprenant 4871 volumes datant du XIIe au XIXe siècle, est répertorié dans un catalogue qui fait office d'inventaire. La classification utilisée est celle proposée par Jacques-Charles Brunet (1780-1867) dans la table méthodique du "Manuel du libraire". Ainsi, l'exceptionnel cabinet du bibliophile Louis Médard, placé au centre du musée, permet de découvrir une authentique bibliothèque du XIXe siècle, conservée dans son intégralité. Dans le parcours de visite, les différentes collections du musée dévoilent les témoins patrimoniaux de l'art de la reliure, de la gravure, de la calligraphie et de l'enluminure : 5000 ouvrages datés du XIIe au XIXe siècle (manuscrits et imprimés) - des reliures précieuses réalisées par les grands artisans parisiens et montpelliérains du XIXe siècle ; une collection de fers à dorer pour la reliure ; des estampes et des albums d'images ; des objets et des outils illustrant les techniques du livre et de l'impression. À part la présentation de livres et d'ouvrages anciens, le musée Médard fait vivre, à travers plusieurs dispositifs pédagogiques, l'univers du patrimoine écrit. Il est également ouvert à d'autres expressions (arts plastiques, spectacles), dans le but d'interroger le devenir de la transmission de l'écrit.

Atouts majeurs

Bibliothèque remarquable du XIXe siècle : mobilier et collection dans son intégralité ; Reliure du XIXe siècle (Paris et Montpellier) et fers à dorer ; documents de bibliophilie (éditions rares, livres truffés avec autographes) ; 15 manuscrits enluminés du Moyen-Âge (dont le Psautier de Gellone, XIIe siècle) ; "Enfer" de bibliothèque avec 120 ouvrages censurés (ouvrages protestants très rares) ; recueils rares sur la Révolution

Source:

Ministère de la Culture - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab) ) sur « Musées de France : base Muséofile »