La céramique dans les contextes rituels

Image d'illustration de l'article La céramique dans les contextes rituels
Auteur

Publication Collective et al.

Information de librairie
  • Editeur :* >Pu Rennes
  • Collection :* >Archéologie Et Culture
  • Genre : Guide
  • ISBN-10 : 2753521050
  • Ean, Isbn-13: 9782753521056
  • Langue: Français
  • Année de parution: 07-03-13
  • Nombre de pages: 300
  • Format : 28 x 1,6 x 21,8 cm
  • Reliure: Broché
  • Prix indiqué : 24,00€

Commander neuf ou d'occasion

Description

Ce volume est issu de la Table ronde "La céramique dans les contextes rituels. Fouiller et comprendre les gestes des Anciens" (université Rennes 2, juin 2010), organisée, sous la direction de Mario Denti et de Marie Tuffreau-Libre, par l'UMR 6566 CReAAH ("Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire") et le Laboratoire LAHM ("Laboratoire d'Archéologie et Histoire Merlat"). Des archéologues et des céramologues ont été invités autour d'une problématique-clé de la recherche archéologique actuelle : celle de la fouille des contextes rituels, dans lesquels la céramique représente l'un des éléments majeurs.

L'analyse des modalités de la déposition des céramiques, du choix des différentes catégories typologiques et fonctionnelles, de l'association de ces dernières entre elles et/ou avec d'autres types de matériaux déposés, ainsi que la description des gestes de fragmentation intentionnelle des vases, ont permis de proposer des interrogations et de développer des réflexions autour de nos approches modernes relatives à l'étude des pratiques rituelles des Anciens.

Ces aspects ont été abordés dans le cadre de contextes archéologiques chronologiquement et géographiquement différenciés, de l'âge du Bronze au Moyen Age, en Gaule, Italie, Espagne et dans le monde grec. L'objectif était de débattre et de faire circuler des idées et des problématiques autour d'une thématique de recherche qui a trouvé des réponses seulement très récemment, et de façon non systématique, dans l'historiographie archéologique.

Il ne s'agissait pas de construire des modèles théoriques, même si ceux-ci sont évidemment toujours sous-jacents, en filigrane, tout au long de nos discours, mais de rester fortement ancrés aux realia, à la dimension documentaire de la recherche archéologique, pour essayer d'évaluer dans quelle mesure la céramique et son contexte archéologique peuvent nous éclairer dans nos parcours de recherche, sur le terrain comme en laboratoire.