Exposition

Mémoire rupestre : les roches gravées du massif de fontainebleau

Dates et lieu

Du 26 nov. 2016 au 12 nov.2017, le musée départemental de préhistoire d’Île-de-France propose une exposition artistique et archéologique.

informations


€ : Visiteurs individuels : - Plein tarif : 5€ / Tarif réduit : 3€ (plus de 65 ans et de 18 à 25 ans) - Gratuité : moins de 18 ans, étudiant jusqu’à 25


Adresse : MUSEE DEPARTEMENTAL DE PREHISTOIRE D'îLE-DE-FRANCE 48 avenue Étienne Dailly - 77140 Nemours Tél. : 01 64 78 54 80 - Fax : 01 64 78 54 89 prehistoire@cg77.fr


Partager

Contexte.

Du 26 novembre 2016 au 12 novembre 2017, le musée départemental de préhistoire d’Îlede-France propose une exposition artistique et archéologique sur les gravures rupestres du massif de Fontainebleau qui vous emmèneront sur les traces de vos ancêtres.

 

2 000 gravures rupestres au cœur  du Massif de Fontainebleau

 

Depuis plusieurs années, le Groupe d’Études de Recherches et de Sauvegarde de l’Art Rupestre dresse l’inventaire de ces abris gravés et en a répertorié environ 2000 sur l’ensemble du massif de Fontainebleau. Ces roches gravées,  en plein cœur de la Seine-et-Marne, restent toutefois assez méconnues. Du mésolithique (vers 9500 - 5100 avant J.-C.), ces motifs abstraits gravés dans le grès d’abris rocheux intriguent tant par leur forme que par leur situation dans des cavités ou sur des surplombs difficiles d’accès.

 

Une diversité insoupçonnée jusqu’à ce jour

 

Récemment, des personnages stylisés associés à d’autres motifs – comme des haches polies – datés du Néolithique (Ve-IVe millénaires avant J.-C.) ont été découverts sur des menhirs et des rochers en plein air. Enfin, d’autres gravures relèvent de périodes plus récentes : des représentations humaines et animales très schématiques. Un trésor inestimable !

 

Une mise en valeur signée Emmanuel Breteau

 

Le musée départemental a ainsi fait appel à emmanuel Breteau, photographe, pour réaliser une série de clichés en noir et blanc de ces gravures qui permettront aux visiteurs de découvrir cet art rupestre original. Auteur de plusieurs livres de photographies, d’expositions, Emmanuel Breteau se passionne pour l’art rupestre préhistorique dans l’arc alpin et collabore régulièrement avec des archéologues, ethnologues et historiens.

Parallèlement à l’exposition de photographies, le musée présentera les résultats des recherches archéologiques menées sur les gravures attribuées aux périodes les plus anciennes. Un catalogue des éditions Xavier Barral accompagnera l’exposition. Les photographies seront complétées d’articles de spécialistes et d’un texte de l’écrivain Jean Rouaud. Un document d’aide à la visite sera offert à chaque visiteur.

 

Enfin, tout au long de l’année 2017, le musée proposera une programmation en lien avec l’exposition : visites guidées, conférences, projection-débat, spectacle de danse, journées portes-ouvertes.

 

le synopsis de l’exposition
 

L’exposition « Mémoire rupestre » se répartit sur deux étages. Elle commence dans le hall d’entrée avec une présentation des données archéologiques connues à ce jour et se poursuit au premier étage dans la salle d’exposition temporaire où sont présentées les photographies d’Emmanuel Breteau.

 

Une photographie grandeur nature

D’emblée, en entrant, le visiteur est attiré par la photographie grandeur nature d’un rocher que l’on devine gravé de motifs singuliers.

Cette salle, consacrée aux recherches archéologiques en cours dans le Massif de Fontainebleau, introduit l’exposition de photographies du premier étage et donne des clés pour en apprécier les contenus.

Après une brève présentation du massif forestier et de sa géomorphologie particulière, on aborde les caractéristiques principales de l’art rupestre de Fontainebleau. Le visiteur découvre ensuite qu’il existe au moins une gravure datant du Paléolithique, que la majorité de cet art rupestre remonterait au Mésolithique (9500 – 5100 avant J.-C), période correspondant aux derniers chasseurs cueilleurs de la Préhistoire, au moment où nos régions se couvrent de forêts.

Puis, le visiteur apprendra que les gravures énigmatiques du grand rocher appartiennent à un répertoire iconographique spécifique à la vallée de l’Essonne, qui lui-même à des affinités avec les mégalithes bretons du Morbihan et des liens avec les Alpes du Sud. Le fil conducteur de tout ceci : la hache polie. Nous sommes au Néolithique, aux alentours de 4700 avant J.-C., au sein d’un univers bien éloigné de celui des chasseurs-cueilleurs de la Préhistoire.

 

Plongez en immersion dans une grotte

La suite de l’exposition change de registre. On passe d’une démarche scientifique à une approche artistique. On pénètre dans l’intimité des abris sous roche avec les photographies en noir et blanc d’Emmanuel Breteau présentées dans une salle obscure. On y découvre des signes abstraits mais aussi des silhouettes humaines ou animales, des figures schématiques, de possibles symboles, des motifs de toutes périodes.

Quelques ouvrages pour préparer sa visite

Bibliographie disponible

Mémoire rupestre - Les roches gravées du massif de Fontainebleau

Présentation de l'éditeur L'art rupestre de Fontainebleau - Éditions Xavier Barral Photographies : Emmanuel Breteau Textes Préface de Jean-Jacques Barbaux, président du Conseil départemental de Seine-et-Marne Avant-propos de Anne-Sophie Leclerc, conservatrice du Patrimoine Victor Av...

Auteur: Emmanuel Breteau.

Editeur : Xavier Barral Editions.

Paru en : 2016.

Langue : Français.

Lire la notice + Bibliographie

L'HOMME DES ORIGINES. Savoirs et fictions en préhistoire

Depuis l'aube du XVIIIe siècle, les recherches scientifiques sur l'origine et le devenir de l'Homme sont profondément liées à l'imaginaire de nos sociétés. Mais reconnaître que ces savoirs ont pris à certains égards la place des mythes et des religions, qu'ils ont besoin du récit et de la fiction po...

Auteur: Claudine Cohen.

Editeur : Seuil.

Paru en : 1999.

Langue : Français.

Lire la notice + Bibliographie

Qu'est-ce que la Préhistoire ?

Découvertes de grottes, reconstitution de sites d'art pariétal, voire superproductions cinématographiques ou inscription au Patrimoine mondial : la Préhistoire fascine un public de plus en plus large. Mais, au-delà du spectaculaire, réducteur souvent, sait-on précisément ce qu'est la Préhistoire ? C...

Auteur: Sophie A. de Beaune.

Editeur : Folio.

Paru en : 2016.

Langue : Français.

Lire la notice + Bibliographie

Préhistoire : La fabrique de l'homme

Il y a longtemps que la Préhistoire est entrée dans notre imaginaire collectif. Entre mythe et réalité, elle incarne un passé lointain, plus ou moins sauvage, parfois émouvant ou cruel, où l'homme est libre ou, au contraire, selon les récits, subit une nature à laquelle il appartient. Que savons-nou...

Auteur: François Bon.

Editeur : Seuil.

Paru en : 2009.

Langue : Français.

Lire la notice + Bibliographie

LES ARTS PREHISTORIQUES

Dans le vaste domaine des sciences de l'Homme, la Préhistoire tient une place à part. D'abord, elle ne laisse indifférent aucun d'entre nous. Les découvertes de vieux hominidés ou pré-hominidés fossiles, comme Lucy ou plus récemment Toumaï, celles de grottes ornées, comme Cosquer ou Chauvet ces dern...

Auteur: PATRICK PAILLET.

Editeur : Ouest-france .

Paru en : 2005.

Langue : Français.

Lire la notice + Bibliographie

Pourquoi l'art préhistorique ?

Les hommes des Temps glaciaires ont pénétré dans les grottes profondes pour y dessiner et s'y livrer à de mystérieuses cérémonies, dont parois et sols portent à l'occasion les traces. Ils ont aussi orné les parois de certains abris où ils habitaient de leurs gravures, peintures et sculptures représe...

Auteur: Jean Clottes.

Editeur : Folio.

Paru en : 2011.

Langue : Français.

Lire la notice + Bibliographie