Découvrir des lieux

Des musées ou des lieux de la liste du patrimoine mondial

Image d'illustration de l'article musée de l'Oeuvre Notre-Dame

musée de l'Oeuvre Notre-Dame

« musée de l'Oeuvre Notre-Dame » est un musée de France situé dans la ville de Strasbourg dans le département de Bas-Rhin en région Grand Est en France. La notice proposée vous permet de parcourir des sources sur des thèmes géographiques , historiques ou artistiques.

Contexte

Retrouver en un clic des sources autour du contexte de ce lieu

Historique

La création de ce musée entre 1931 et 1955 est le fait d’une personnalité pionnière en matière de muséographie, Hans Haug, directeur des musées de Strasbourg durant près d’un demi-siècle. S’attachant à valoriser les témoignages artistiques souvent disparus ou dispersés de ces périodes, il constitua les collections à partir des fonds des différents musées de Strasbourg qu’il adjoignit au dépôt des sculptures de la cathédrale constitué depuis le 19e siècle dans ces mêmes bâtiments en un petit musée de la cathédrale, ainsi qu’aux ensembles collectés par la Société pour la conservation des Monuments Historiques d’Alsace, cédés à la ville en plusieurs étapes entre 1896 et 1946. Le parcours de ce musée aux multiples ambiances, dont la muséographie a peu changé depuis ses origines, est dominé d’une part par l’ensemble des sculptures gothiques provenant de la cathédrale, en particulier les grandes figures des portails, chefs-d’œuvre du Moyen Âge occidental, marques de l’inventivité exceptionnel du chantier du 13e siècle au début du 16e siècle. Le deuxième point fort de la collection est constitué par un ensemble d’œuvres majeures de l’art du 15e siècle et du début du 16e siècle haut-rhénan, peintures, sculptures et vitraux dont certains dus à des artistes illustres tels que Conrad Witz, Nicolas de Leyde ou Hans Baldung Grien. L’ensemble mêle également des pièces d’orfèvrerie, de mobilier et d’art décoratif en une vision globale témoignant de l’ampleur du développement artistique de la ville au sein de la région du Rhin supérieur. Les collections du musée sont d’importance moyenne en quantité (un peu moins de 3 000 œuvres, dont environ la moitié est présentée). Leur principale caractéristique est la diversité des supports, à l’intérieur d’un cadre chronologique et géographique très défini. Cette cohérence a été favorisée par le mode particulier de constitution des fonds, « prélevés » entre 1931 et 1955 sur les collections des autres musées en fonction d’un programme précis. Les dépôts de la cathédrale sont également très homogènes (sculptures grès uniquement, 339 pièces), mais se caractérisent par le nombre important des œuvres d’intérêt secondaire pour le grand-public, qui nécessitent une importante réserve lapidaire. Les collections de la Société pour la Conservation des Monuments Historiques d’Alsace, elles-aussi très définies géographiquement et chronologiquement, ont de leur côté amené un élargissement du propos à l’ensemble de la région et plus particulièrement au nord de celle-ci. Elles sont essentiellement constituées d’œuvres provenant de monuments ou de maisons démolis ou modifiés (éléments d’architecture, sculptures, vitraux), et ont également été complétées par des acquisitions (mobilier, orfèvrerie régionale…). Si les collections de sculptures sont majoritaires, les œuvres majeures sont assez bien réparties entre les différents types de supports, proposant un parcours équilibré.

Atouts majeurs

Le musée de l’OEuvre Notre-Dame est l’un des rares musées européens entièrement dévolu aux arts du Moyen Age et de la Renaissance et l’un des plus remarquables par l’homogénéité de ses collections. Témoignage de l’importance du foyer artistique strasbourgeois à la confluence des mondes latin et germanique, il mêle les différents arts en un parcours d’ambiance, depuis l’époque romane jusqu’au 17ème siècle.

Intérêt

Maisons gothique et Renaissance de la Fondation de l'Oeuvre Notre-Dame

Source:

 Ministère de la Culture  - Données originales téléchargées ( mise à jour du 25 juin 2019 licence ouverte v2.0 (Etalab)  ) sur « Musées de France : base Muséofile »