Bibliographie

Stéphane Mallarmé

Bibliographie d'un auteur

Stéphane Mallarmé est né en 1842, il perd sa mère à 5 ans, et se retrouve en pension en 1852. Il est renvoyé de son lycée à Sens, et écrit ses premiers vers en 1857, et 1862, il est publié dans des revues littéraires. Il s'installe alors avec sa femme en Angleterre et devient professeur d'anglais en France en 1865. Il se lie alors avec le milieu littéraire parisien et entretient une correspondance avec Mistral et Verlaine. Puis en 1872 il fait la connaissance de Rimbaud avec qui il se lie quelques temps. De santé fragile, Mallarmé fait de nombreux séjours à la campagne, ce qui ne l'empêche pas d'être présent dans la vie littéraire européenne, il se lie avec Oscar Wilde, et traduit Edgar Allan Poe. En 1898, il se range aux côtés de Zola qui publie J'accuse, l'article qui dénonce l'attitude de la France envers Dreyfus. Il meurt cette même année. Nombre de ses ouvres poétiques, dont Un coup de dés n'abolira., sont publiées à titre posthume.

Poésies - Et autres textes

Avec celles de Baudelaire et de Rimbaud, la figure de Mallarmé domine la modernité poétique qui se constitue à la fin du XIXe siècle, et, quoique son œuvre fût rare, adressée de loin en loin à une...

Oeuvres complètes - Tome 2

Après l'oeuvre poétique, regroupée au tome I, ce second volume présente l'oeuvre en prose de Mallarmé : articles, préfaces, toasts, discours, hommages et entretiens, traductions et ouvrages...

OEUVRES COMPLETES. - Tome 1

De tous les poètes du XIXe siècle, Mallarmé est sans doute celui qui s'est le plus tôt et le plus durablement identifié à la destinée de la poésie moderne, une destinée qu'il a vécue comme une...